Réserver mes séances
Barreur de feu, coupeur de feu ( extrait de l’émission «chroniques de guérisseuse) Guérisseur et coupeur de feu, un don mystérieux ?    La    pratique    du    barreur    de    feu,    coupeur    de    feu    figure    parmi    les    plus    transmises    et    répandues    auprès    des guérisseurs   de   campagne.   C’est   l’une   des   interventions   les   plus   spectaculaires   que   nous   puissions   trouver   en termes de rapidité de résultat puisque cette action peut induire un soulagement de la douleur quasi immédiat.   Nous   verrons   ensemble   ce   qu’est   un   barreur   de   feu   et   ce   qu’il   n’est   pas   :   car   il   y   a   pas   mal   de   fausses   idées   à déconstruire. Je vous expliquerais aussi quel est mon mode d’action, et comment je coupe le feu.   Nous   parlerons   aussi   du   don,   de   l’effet   placebo   et   de   notre   collaboration   “non   officielle”   avec   le   milieu   médical.   Oui car   notre   profession   est   officiellement   (d’après   le   code   APE   de   l’INSEE   une   profession   médicale   non   classée ailleurs, ce qui veut dire en d’autres termes : non conventionnelle).   On   dit   souvent   que   barrer   le   feu   est   un   don   qui   se   transmet   au   fil   des   générations,   ou   que   l’on   a   reçu   “Le   Secret”   Il est   aussi   d’usage   de   dire   qu’il   ne   faut   pas   transmettre   le   secret   à   une   personne   plus   vieille   que   nous   sinon   nous perdons   le   don   pour   toujours,   car   en   le   dévoilant,   et   en   particulier   à   plus   âgé   que   soit   on   en   perd   l’énergie   qui   y   est contenue…   Beaucoup   de   guérisseurs   attendent   donc   de   ne   plus   pouvoir   pratiquer   pour   transmettre   le   secret   à   une   personne plus   jeune,   car   ils   craignent   qu’après   cette   transmission   ils   ne   perdent   une   partie   de   leur   ‘’pouvoir’’   : Alors   quelle   est la   part   de   vérité,   quelle   est   la   part   de   folklore   et   de   superstition,   et   quel   est   ce   don   mystérieux   que   l’on   se   transmet depuis des siècles ?   Si   don   de   Dieu   il   y   a,   je   sais   que   chez   chacun   il   peut   être   réveillé   et   travaillé,   il   n’y   a   pas   “d’élu”.   Dieu   nous   aime tous,   et   nous   sommes   tous   à   son   image.   Mais   il   ne   suffit   pas   d’avoir   la   théorie   plus   la   technique   pour   obtenir   un résultat   :   barrer   le   feu   est   loin   d’être   aussi   simple   qu’une   recette   de   cuisine   et   vous   allez   vite   comprendre   pourquoi, mais   rassurez-vous   il   n’y   a   rien   d’insurmontable,   et   je   vous   révélerais   plus   loin   deux   de   mes   secrets   qui   feront   toute la différence quant aux résultats obtenus...   Et   si   mystère   il   y   a,   c’est   d’abord   parce   que   dans   le   passé   le   secret   se   transmettait   discrètement,   il   n’y   avait   pas autant   de   livres   disponibles   sur   le   sujet,   les   guérisseurs   n'avaient   pas   vraiment   pignon   sur   rue   et   gardaient   pour   eux leur   formule   tels   des   trésors,   et   enfin   internet   n’existait   pas,   les   prières   et   les   secrets   était   donc   surtout   transmis   de génération   en   génération,   c’est   ce   qui   explique   aussi   pourquoi   à   l’époque   on   était   beaucoup   plus   spécialisé qu’aujourd’hui,   bien   que   chaque   guérisseur   est   sa   spécialité,   une   petite   poignée   de   maladies   pour   lesquels   il   est plus efficace que les autres.   Il   existe   aussi   le   fait   que   la   science   n’explique   pas   ces   phénomènes   et   que   d’autre   part,   ces   techniques   empiriques relèvent   encore   par   ignorance   et   pour   certains   d’une   action   de   sorcellerie.   Pourquoi   me   demanderez-vous   ?   Ceci viendrait   d’abord   du   fait   que   dans   la   formule   de   guérison   de   la   brûlure   est   mentionnée   le   nom   de   Judas,   mais   il   faut lire   cette   formule   entièrement   pour   se   rendre   compte   qu’il   est   le   perdant   de   l’histoire.   Il   est   aussi   commun   dans   les campagnes   de   pratiquer   certains   rituels   de   magie   noire   à   la   place   du   secret,   certains   guérisseurs   utilisant   par exemple   du   sang   de   poulet   ou   du   lard   pour   stopper   les   brûlures   liées   au   zona,   alors   forcément   il   n’est   pas   évident de   différencier   tout   cela   quand   on   a   un   regard   extérieur,   car   en   la   matière   il   est   autant   possible   de   faire   le   bien   avec le   bon   en   invoquant   le   Christ,   les   Saints   et   les   bons   anges   qu’avec   le   mal   en   invoquant   des   entités   et   des   énergies démoniaques.   Quand   on   s’y   intéresse   de   plus   près,   barrer   le   feu   est   donc   loin   d’être   un   don   mystérieux,   cela   demande simplement   de   recevoir   les   connaissances   adéquates   et   de   l’entraînement   pour   savoir   se   préserver   d’une   part   et soulager   son   prochain   efficacement   d’autre   part.   Souvenez-vous   que   grâce   au   mental   et   à   l’entraînement   certains hommes   marchent   sur   des   brasiers   brûlants   et   incandescents   dans   un   état   de   conscience   modifié,   alors   pourquoi ne   serait-   t-il   pas   possible   de   stopper   cette   douleur   et   cette   brûlure   chez   quelqu’un   d’autre   ?   les   mystères   de   notre cerveau et les pouvoirs de guérison de notre corps sont tous loin d’être résolus ! Q u’est-ce qu’un barreur de feu, coupeur de feu ? Définition   Vous   avez   déjà   probablement   une   bonne   idée   de   ce   qu’est   la   définition   d’un   coupeur   de   feu,   barreur   de   feu ,   peut- être   avez-vous   eu   recours   à   ses   services   au   cours   de   votre   vie,   ou   quelqu’un   de   votre   famille   vous   en   a   vanté   les bienfaits ?   Comme   vous   devez   vous   en   douter,   j’ai   beaucoup   à   dire   à   ce   propos,   mais   avant   d’aller   plus   loin   je   me   dois   de préciser,   que   comme   toujours,   un   guérisseur   ne   remplace   pas   une   prise   en   charge   médicale,   cela   vaut   aussi   pour les   brûlures   !...   Je   voudrais   aussi   vous   dire,   en   particulier   pour   ceux   qui   me   suivent   pour   apprendre,   que   chaque guérisseur   à   sa   manière   d’agir   et   d'appréhender   sa   pratique,   qu’il   adapte   au   fil   du   temps,   je   vous   parle   ici   de   mon propre    point    de    vue    et    de    ma    propre    expérience,    je    ne    prétends    pas    avoir    la    meilleure    méthode    ni    les connaissances   définitives   et   absolues.   Alors   si   vous   tombez   sur   ce   podcast   et   que   vous   avez   déjà   reçu   d’autres enseignements   qui   ne   sont   pas   à   100%   de   correspondance   avec   mes   explications   mais   qui   fonctionnent   pour   vous, c’est   ok.   Souvent,   quand   on   cherche   trop   on   finit   par   tout   mélanger   et   à   se   perdre   dans   les   contradictions,   allez toujours   au   plus   simple   en   choisissant   ce   qui   est   le   meilleur   pour   celui   ou   celle   que   vous   aimeriez   aider,   suivez   ce qui   vous   semble   juste   et   qui   fonctionne   pour   vous,   tout   simplement   !   Je   reviendrais   sur   la   formation   du   guérisseur magnétiseur dans d’autres podcasts. Voyons   maintenant   la   définition   du   coupeur   de   feu,   je   vous   préviens   on   va   jouer   un   peu   sur   les   mots   alors   j’espère ne pas trop vous faire chauffer les neurones, mais c’est important vous comprendrez pourquoi après :   Dans   Wikipédia,   on   peut   lire   :   coupeur   de   feu ,   (Médecine   non   conventionnelle)   Guérisseur   qui   soulage   les   brûlures   –   mais aussi le zona, les insolations et même les entorses – par des rituels comme l’apposition des mains. Voyons   maintenant   ce   que   nous   dit   la   définition   du   dictionnaire   Larousse   :   Coupeur   de   feu   ou   barreur   de   feu, magnétiseur   censé   soulager   les   brûlures,   le   zona   ou   d’autres   maux,   par   simple   contact   physique,   éventuellement accompagné de formules incantatoires ou de prières, voire par ces seules formules et à distance” Voici maintenant comment moi, je définirais le coupeur de feu du coupeur de feu, barreur de feu :   Un   coupeur   de   feu   ou   barreur   de   feu   est   un   guérisseur   ayant   le   don   d’intervenir   pour   soulager   les   différents   types de   brûlures,   qu’elles   soient   dues   aux   effets   secondaires   des   traitements   de   radiothérapie,   à   un   incendie,   à   la brûlure   d’une   bougie   ou   suite   à   tout   accident   domestique   conduisant   à   une   brûlure   du   1er,   second   ou   3ème   degré, le zona est également conjuré par le coupeur de feu. Petite   parenthèse,   nous   verrons   plus   loin   que   pour   barrer   efficacement   un   zona,   il   y   a   un   délai   à   respecter   pour   que l’action du coupeur de feu soit efficace.   On   voi   que   les   définitions   qu’en   font   les   regards   extérieurs   manquent   d'exactitude.   D’une   part,   les   entorses   ne   sont pas   soulagées   grâce   à   l’action   du   ‘’barreur   de   feu’’   mais   à   celle   du   “leveur   de   maux”   ou   du   “conjureur”,   même   si   les trois   peuvent   être   pratiquées   par   le   même   guérisseur   ce   ne   sont   pas   les   mêmes   spécialités   :   nous   n’employons   ni les   mêmes   méthodes,   ni   le   même   type   de   prières.   D’autre   part,   l’apposition   des   mains   n’est   pas   un   rituel   ,   cette technique   fait   partie   de   la   famille   des   passes   magnétiques,   et   donc,   de   la   trousse   à   outils   du   “magnétiseur”.   Seul   le guérisseur   barre   le   feu,   et   quand   on   doit   passer   à   l’action,   c’est   la   plupart   du   temps   en   urgence   à   distance,   juste avec   les   noms   et   prénoms   !   La   définition   que   nous   propose   Wikipédia   n’est   donc   pas   vraiment   cohérente   avec   la réalité de nos pratiques.   La   définition   du   coupeur   de   feu   des   éditions   Larousse   ne   se   rapproche   pas   beaucoup   plus   de   la   réalité   du   terrain   ; ici   on   peut   retirer   le   nom   de   magnétiseur   :   vous   savez   maintenant   qu’il   n’a   rien   à   voir   la   dedans,   le   magnétiseur   est un   énergéticien,   il   ne   fait   pas   de   prières   et   n’utilise   pas   de   secrets   :     les   magnétiseurs   qui   barrent   le   feu   sont   donc aussi   des   guérisseurs   mais   ce   sont   deux   pratiques   distinctes,   pour   plus   d’information   à   ce   sujet   je   vous   invite   à   lire mon   article   :   quelle   est   la   différence   entre   un   guérisseur   et   un   magnétiseur,   vous   pouvez   y   accéder   à   partir   du chapitrage de ce podcast.   Dans   la   définition   du   dictionnaire   Larousse   nous   pouvons   aussi   retirer   le   terme   ‘’d’autres   maux’’   qui   ne   concerne pas   l’action   du   barreur   de   feu   mais   du   “leveur   de   maux”   ou   du   “conjureur”   qui   ne   sont   pas   non   plus   les   mêmes spécialités,    bien    qu’elles    puissent    être    pratiquée    par    le    même    guérisseur    si    le    secret    lui    a    été    transmis.    Et concernant   la   phrase   :   “éventuellement   accompagné   de   prières”   on   doit   retirer   ‘’éventuellement’’,   puisque   la   prière est la base de l’action de tout véritable barreur de feu !     Que   la   brûlure   soit   due   à   de   l’huile   chaude   ou   à   l’action   d’un   laser   médical,   le   guérisseur   coupeur   de   feu   est   en mesure   d’intervenir   au   plus   vite   pour   stopper   la   combustion   de   la   peau   car   c’est   là   son   objectif,   un   peu   à   la   manière d’un   extincteur,   le   but   est   de   stopper   le   feu   et   de   calmer   la   douleur   liée   à   la   brûlure   le   plus   rapidement   possible;   puis de   favoriser   la   suite   de   la   cicatrisation   évitant   ainsi   trop   de   marques   de   cicatrices   (ulcérations   pouvant   à   terme laisser un relief assez visible et disgracieux sur la peau).   Selon   les   individus,   l’action   peut   aller   jusqu’à   couper   toute   rougeur   ou   éruption   de   cloque(s),   le   signal   de   la   douleur étant   également   interrompu   instantanément   ou   dans   les   quelques   minutes   qui   suivent   la   prière   du   feu.     Il   n’est   donc pas   rare   que   grâce   à   l’action   du   barreur   de   feu,   aucune   séquelle   de   la   brûlure   ne   soit   visible   et   que   rapidement   plus aucune douleur ne soit perceptible.   Concernant   les   brûlures   du   3è   degré,   nous   avons   à   faire   là   à   une   véritable   destruction   de   l’épiderme   et   même   des nerfs   qui   lui   sont   associés,   parfois   même   les   muscles   et   les   os   ont   été   atteints,   des   soins   intensifs,   voire   des   greffes de   peau   et   une   surveillance   médicale   sont   nécessaires,   la   victime   étant,   quand   la   surface   de   peau   brûlée   est grande,   placée   dans   un   coma   artificiel   afin   de   lui   épargner   d’atroces   souffrances,   c’est   dans   ce   cas   la   famille   qui   fait appel   à   nous.   Dans   ce   cas   de   figure   l’accompagnement   doit   être   quotidien,   le   but   étant   de   calmer   la   douleur, favoriser   la   cicatrisation   et   surtout   prier   pour   une   bonne   immunité   afin   qu’aucune   infection   ne   s’installe   car   là   est   le plus grand risque. Dans quels cas peut-on couper le feu ?   Maintenant   nous   allons   voir   ensemble   quand   faire   appel   au   barreur   de   feu.   Il   faut   savoir   que   traditionnellement,   un guérisseur   ne   se   fait   pas   rémunérer   pour   cette   intervention   car   cela   lui   prend   juste   le   temps   de   la   prière.   Petite parenthèse   pour   les   débutants,   vous   pouvez   être   rassuré,   si   vous   commencez   à   couper   le   feu   il   vous   faudra   bien plus   qu’une   minute   les   premières   années   et   c’est   tout   à   fait   normal;   plus   vous   avancerez   et   plus   ce   sera   facile, dites-vous   bien   aussi   que   ce   n’est   pas   parce   que   çà   va   vite   que   c’est   plus   efficace   et   inversement   !   c’est   une question de branchement, je vous en reparle plus loin…   Mon   action   la   plus   quotidienne   est   l’accompagnement   des   malades   suivant   un   protocole   de   radiothérapie,   ces personnes   ont   souvent   à   cause   des   rayons   la   peau   qui   chauffe,   des   sensations   de   brûlures,   d’inflammation   et   un dessèchement de la peau. Intervenir chaque jour de thérapie semble bien soulager ces désagréments.   Concernant   mes   autres   interventions,   et   contrairement   à   l’image   que   l’on   peut   se   faire   du   barreur   de   feu,   ce   ne sont   pas   les   grands   brûlés   hospitalisés   en   structure   spécialisée   que   l’on   aide   le   plus,   proportionnellement   à   la population,   les   graves   incendies   ne   sont   pas   la   cause   la   plus   fréquente   de   brûlure.   J’ai   plutôt   à   faire   à   des   coups   de soleil,   des   brûlures   de   cigarette   et   à   d’autres   accidents   domestiques   du   quotidien   qui   sont   plus   ou   moins   graves, j’aide   par   exemple   des   personnes   qui   se   brûlent   avec   du   bois   calciné   encore   chaud   dans   leur   cheminée,   des campeurs   ayant   une   mésaventure   avec   un   réchaud   à   gaz,   très   souvent   des   demandes   pour   des   brûlures   à   cause d’un   chandelier   ou   encore   suite   à   la   combustion   un   d’encens   dans   un   brûloir   bouillant;   je   pense   que   les   adeptes   de méditation sont aussi adepte des médecines douce et pensent à moi tout de suite ! Dans   la   famille   des   gens   pressés   ou   tête   en   l’air,   il   y   a   aussi   ceux   qui   se   brûlent   les   doigts   en   voulant   changer   une ampoule à incandescence encore brûlante.   Dans   la   grande   majorité   des   cas   les   plus   sévères   auxquels   j’ai   à   faire   ce   sont   malheureusement   des   enfants   qui sont   blessés   :   soit   ils   ont   joués   avec   un   briquet   ou   une   allumette,   ont   touchés   quelque   chose   de   brûlant   comme   la semelle   du   fer   à   repasser   ou   se   sont   approchés   trop   près   de   la   casserole   et   se   sont   renverser   de   l’eau   bouillie; quant   au   plus   grand   il   peuvent   se   brûler   en   voulant   allumer   la   mèche   d’un   pétard,   enfin   bref,   vous   l’aurez   compris, des   brûlures   qui   sont   souvent   extrêmement   douloureuses,   mêmes   si   elle   ne   sont   pas   toujours   très   profondes   et qu’elle   ne   concerne   pas   un   périmètre   de   peau   très   étendu,   nous   verrons   plus   loin   comment   estimer   le   degré   de gravité d’une brûlure. Le coupeur de feu, ce qu’il n’est pas…   Il   arrive   aussi   que   l’on   fasse   appel   à   mes   services   lorsque   la   brûlure   est   lié   à   une   exposition   chimique   (soude caustique,   eau   de   javel,   ammoniaque   et   j’en   passe),   et   hormis   la   peau   qui   peut   être   touchées,   les   muqueuses digestives,   la   bouche,   l’œsophage   et   l’estomac   peuvent   prendre   aussi   très   cher,   surtout   chez   les   petits.   Mais   cette action ne relève pas du barreur de feu…   J’aimerais   donc   faire   le   point   sur   ce   qu’un   coupeur   de   feu   n’est   pas   car   il   existe   de   la   confusion.   Pour   beaucoup d’entre   vous   ce   que   je   m'apprête   à   expliquer   paraîtra   évident,   mais   je   vous   jure   que   j’ai   parfois   de   drôles   de demandes,   et   c'est   en   cela   que   l’éducation   auprès   du   public   est   importante,   car   certains   auraient   vite   fait   de   se   faire prendre   leur   argent   par   des   charlatans   promettant   monts   et   merveilles   !   De   toute   manière,   c’est   simple,   un   véritable barreur   de   feu   agit   gratuitement   pour   la   simple   et   bonne   raison   que   çà   ne   lui   prendra   aucune   énergie,   que   çà   ne   le mettra   pas   en   danger,   et   que   son   action   lui   prendra   en   tout   et   pour   tout   le   temps   de   la   prière.   C’est   pour   cela   qu’il est   important   que   vous   sachiez   faire   la   différence   entre   une   séance   qui   demandera   du   temps,   de   l’énergie   et   un travail   qualifié,   et   donc   de   la   rémunération,   et   une   simple   prière   qui   ne   nécessitera   rien   d’autre   que   quelques secondes de notre temps, même si c’est fait avec amour !   Aussi,    le    guérisseur    est    régulièrement    appelé    à    agir    sur    les    sensations    analogues    à    la    brûlure,    telles    que l’inflammation,   l’insolation,   les   fièvres,   les   érythèmes   du   nourrisson   et   tout   frottement   ayant   provoqué   une   plus   ou moins   grave   irritation   de   la   peau,   ou   encore   l’acidité   ou   les   aigreurs   d’estomac   et   autres   maladies   qui   donnent   la sensation de brûler ou de chauffer , ; sauf que ce travail ne relève pas de l’action du coupeur de feu…   Très   souvent,   on   me   demande   de   barrer   le   feu   d’un   eczéma   ou   d’autres   maladie   provoquant   une   inflammation chronique   de   la   peau,   dans   ce   cas,   et   même   si   c’est   rouge,   même   si   on   sent   que   la   peau   est   chaude   et ‘’enflammée’’   il   ne   s’agit   pas   d’une   brûlure.   Le   derme   et   l’épiderme   ne   cuisent   pas   sous   l’action   de   la   chaleur   et l’action   du   guérisseur   magnétiseur   sera   totalement   différente   de   celle   du   coupeur   de   feu   :   elle   nécessitera   à   la   fois un    travail    sur    le    système    énergétique,    en    particulier    sur    l’énergie    foie    et    poumon,    sur    l’inflammation    et    la cicatrisation   de   la   peau,   le   système   immunitaire   et   aussi   sur   le   système   nerveux,   l’eczéma   étant   souvent   déclenché ou   aggravé   par   le   stress   lui-même   entraînant   un   affaiblissement   de   l’immunité,   et   l’eczéma   pouvant   entraîner   à   son tour   du   stress,   la   boucle   est   bouclée,   et   c’est   donc,   vous   le   voyez,   loin   d’être   une   simple   prière   qui   apportera suffisamment d’efficacité à moyen et long terme.   Chaque   maladie   à   son   protocole   et   une   bonne   demi-heure   voire   une   heure   seront   nécessaires   pour   des   séances de magnétisme et des prières spécifiques à chaque pathologie.   Concernant   la   maladie   du   zona,   elle   est   l’exception.   Cette   maladie   qui   atteint   la   peau   et   des   nerfs   sans   brûlure véritable,   nécessite   pourtant   l’action   d’un   coupeur   de   feu,   et   celle-ci   est   souvent   radicale.   Mais   il   y   a   une   condition   : le   zona   doit   être   barré   dans   les   3   premiers   jours   des   premiers   symptômes,   au-delà   de   ce   terme   couper   le   feu   ne fonctionnera   plus   du   tout;   ce   sera   alors   un   autre   type   d’action   magnétique   qui   pourra   être   envisagé,   ce   travail prendra   plus   de   temps   car   les   résultats   ne   seront   pas,   sauf   exceptions,   instantanés.   Pourquoi   une   prière   fonctionne 3   jours,   puis   après   plus   rien,   alors   que   le   magnétisme,   lui,   soulage   l’inflammation   des   suites   du   zona,   mais   au   plus long   terme   ?   Je   pense   tout   simplement   que   3   jours   est   le   laps   de   temps   qui   permet   au   barreur   de   feu   d’interrompre les   séquelles   de   long   terme   que   peut   causer   le   zona   sur   les   nerfs,   en   d’autres   termes,   il   lui   coupe   l’herbe   sous   le pied. Passé 3 jours, cette prière s’avère inefficace et inutile, et c’est là que le magnétisme prendra le relais.   Comme   je   l’évoquais   tout   à   l’heure,   les   brûlures   provoquées   par   les   produits   chimiques   et   corrosifs   ne   sont   pas pris    en    charge    par    le    coupeur    de    feu    car    ils    relèvent,    eux    aussi,    d’une    intervention    différente,    toujours    en complément   d’une   prise   en   charge   médicale   bien   entendu.   Ici   la   peau   ne   cuit   pas   non   plus   par   l’action   de   la   chaleur mais   est   attaquée   par   la   substance   et   le   corps   réagit   pour   se   défendre,   il   faut   donc   accompagner   cette   réaction   de défense   et   calmer   au   plus   vite   l’irritation,   agir   au   niveau   de   la   douleur   et   de   cette   sensation   de   bouillonnement,   mais il   ne   sera   pas   possible,   de   notre   côté   de   faire   en   sorte   que   le   produit   disparaisse   ou   que   son   action   n’est   aucune séquelle   sur   la   peau   car   c’est   une   brûlure   liée   à   une   réaction   chimique.   Nous   aurons   une   action   sur   la   douleur   puis sur la cicatrisation au plus long terme. Pour résumer : Un   coupeur   de   feu   agit   uniquement   sur   tout   ce   qui   nécessite   de   réaliser   une   prière   pour   stopper   la   brûlure (c’est   à   dire   lorsque   la   peau   est   véritablement   brûlée   ou   chauffée,   le   zona   quand   il   est   pris   dans   les   3 premiers   jours   et   l'accompagnement   les   jours   de   radiothérapie   pour   soulager   les   sensations   de   brûlures liées   à   l’irradiation).   Cette   intervention   est   la   plupart   du   temps   bénévole,   même   de   la   part   des   professionnels, car elle nécessite peu de temps et de ressources de la part du guérisseur. Tout   le   reste   nécessite   des   interventions   autres   ou   complémentaires   (comme   quand   il   s’agit   de   fièvre   par exemple),   c'est   -à   -dire   des   prières   différentes,   et   ici   des   actions   au   plus   long   terme.   Ces   interventions nécessitent   du   temps,   des   compétences   et   des   ressources   et   sont   soumises   à   des   honoraires   si   vous   avez   à faire à un professionnel. Comment agit le barreur / coupeur de feu ?   Plus   loin,   je   vous   transmets   la   prière   et   deux   de   mes   secrets   pour   vous   aider   à   couper   le   feu   de   manière   efficace. Mais voyons d’abord d’un peu plus prêt comment agit un barreur de feu.   Lorsque   l’on   nous   demande   d’intervenir,   c’est   dans   l’immédiateté   que   nous   devons   agir,   seul   le   prénom   et   le   nom sont   nécessaires   à   cette   action.   Je   me   mets   donc   en   état   de   prier,   puis   pendant   le   retrait   du   feu   et   en   fonction   de l’intensité   de   la   brûlure   ressentie   par   la   personne   bénéficiant   de   la   prière,   je   ressens   plus   ou   moins   de   la   chaleur. C’est   lorsque   je   ressens   de   la   fraîcheur   que   je   sais   que   mon   action   est   terminée.   En   règle   générale,   tout   ceci   se déroule très rapidement, le temps de se mettre en condition puis de terminer la prière.   Cette   chaleur   ressentie   de   loin   je   ne   la   fais   pas   mienne,   elle   est   tout   de   suite   dispersée.   Il   est   primordial   de   savoir s’en   protéger   et   de   savoir   en   évacuer   la   chaleur   avant   même   qu’elle   se   diffuse   en   nous   par   différentes   actions énergétiques   et   par   des   prières   de   protections   en   amont,   personnellement   je   commence   chaque   journée   de   travail avec   ma   prière   de   protection,   mais   si   vous   êtes   amené   à   barrer   le   feu   pensez   à   bien   la   faire   d’abord,   ne   passer   pas cette   étape   !   Vous   la   trouverez   dans   mon   livre   “Comment   couper   le   feu   &   les   11   plus   belles   prières   du   coupeur de feu” sur mon site internet mais toute autre prière de protection fait l’affaire.   Ma   prière   sera   la   même,   que   la   brûlure   soit   du   premier,   second   ou   troisième   degré,   c’est   l’action   magnétique   qui suivra   qui   sera   absente   ou   différente   en   fonction   des   besoins   de   chacun,   c’est   à   dire   selon   la   profondeur   et l’étendue   de   la   brûlure,   plus   elle   sera   grave,   plus   elle   nécessitera   de   travail,   le   tout   étant   d’agir   à   la   fois   sur   le   risque infectieux   lié   à   la   destruction   de   la   barrière   naturelle   que   représente   la   peau,   sur   la   rétractation   de   la   peau   et   la qualité   de   sa   cicatrisation,   accompagner   l’éventuelle   greffe   cutanée.     Enfin,   chez   les   grands   brûlés   et   brûlures   au 3ème   degré,   les   séances   seront   dirigées   non   seulement   sur   la   cicatrisation   de   la   peau,   mais   aussi   sur   l’action   au niveau des terminaisons nerveuses, qui à ce stade peuvent être gravement endommagées.   Concernant   les   accompagnements   pour   la   radiothérapie,   je   viens   agir   de   manière   préventive   si   je   suis   la   personne le   plus   tôt   possible   dans   sa   prise   en   charge,   mais   il   est   également   possible   d’agir   de   manière   curative   quand   la personne   ressent   déjà   les   effets   secondaires   liés   aux   rayons,   dans   ce   cas   il   n’est   jamais   trop   tard   pour   apporter   un peu de confort en soulageant les suites de sa radiothérapie et l’accompagner dans sa convalescence.     Dans   mon   action   d’accompagnement,   de   manière   générale   et   concernant   toute   situation   de   souffrance   ou   les proches   vivent   autant   d’épreuve   et   de   détresse,   c’est   systématiquement   que   je   les   joins   à   mes   prières,   ceci   permet selon   moi   d’apporter   un   soutien   général,   de   belle   énergies   circulent   pour   que   les   choses   soient   plus   douces   à passer,   ensemble,   l’énergie   des Anges   est   une   lumière   qui   porte,   qui   réconforte   énormément,   et   si   la   famille   se   sent portée et apaisée, c’est aussi le patient qui en bénéficie directement… Que faire en cas de brûlure ?   Je   ne   pouvais   faire   un   article   complet   sur   le   sujet   sans   vous   parler   des   bons   réflexes   à   avoir   en   cas   de   brûlure... Quel   que   soit   l’origine   de   la   brûlure   il   est   évident   d’éloigner   en   premier   lieu   la   victime   de   la   source   de   chaleur.     Si   la brûlure   vous   paraît   grave   (on   parle   en   général   d’une   surface   de   plus   de   10   %   de   celle   du   corps)   appelez   les secours   sans   attendre,   en   particulier   si   la   surface   brûlée   est   importante,   profonde,   ou   si   la   brûlure   a   été   provoquée par électrocution ou chimiquement.   Si   la   victime   est   une   personne   fragile,   malade,   âgée   ou   même   s’il   s’agit   d’un   petit   enfant   consultez   également   sans attendre votre médecin ou appelez les secours qui vous indiqueront la conduite à tenir.   En   cas   de   brûlure   par   le   feu,   il   faut   stopper   ou   tout   du   moins   essayer   de   contenir   la   continuation   de   la   cuisson   de   la peau,   car   même   éloignée   de   la   source   de   chaleur   la   peau   et   ses   couches   profondes   peuvent   continuer   de   cuire   et donc   de   s'étendre   en   circonférence   et   surtout   en   profondeur.   S’il   s’agit   d’une   petite   surface,   il   est   conseillé   de   placer la   peau   sous   un   filet   d’eau   froide,   pas   moins   de   15   degrés   pendant   20   minutes.   Surtout   n'appliquez   jamais   de glace,   n’appliquez   pas   non   plus   de   corps   gras   tel   que   du   beurre   ou   autres   remèdes   de   grand-mère   qui   risqueraient d’aggraver   votre   brûlure   plus   qu’autre   chose,   voire   de   favoriser   une   mauvaise   cicatrisation   et   de   causer   une infection. La profondeur et le degré de gravité d'une brûlure s'évalue grâce à l'aspect de la peau et de ses lésions : Si   la   brûlure   vous   paraît   bénigne,   superficielle   et   peu   étendue   elle   est   probablement   du   premier   degré,   ici   la peau est douloureuse, elle est rouge mais sans cloque. Si   la   douleur   est   forte,   que   la   peau   semble   gonflée   rouge   mais   suintante   et   couverte   de   cloques   contenant un liquide clair c’est une brûlure du second degré superficielle. Si   par   contre   sous   la   cloque   la   peau   est   pâle   et   que   les   lésions   sont   peu   sensibles   c’est   la   couche   profonde du   derme   qui   a   été   atteinte,   les   terminaisons   nerveuses   sont   en   partie   touchées   et   les   vaisseaux   sanguins détruits, le sang n’y circule plus, c’est la brûlure du second degré profond. Quant   à   la   brûlure   du   troisième   degré,   elle   présente   une   plaie   brunâtre   ou   noirâtre   et   en   plis   comparé   aux tissus   voisins   qui   eux   sont   gonflés   à   cause   de   l’œdème,   la   brûlure   du   troisième   degré   ne   présente   pas   de cloques.   C’est   une   fois   la   victime   mise   en   sécurité   que   vous   pourrez   prendre   le   temps   d’appeler   votre   coupeur   de   feu   ou d’effectuer   vous-même   la   conjuration   de   la   brûlure   grâce   à   la   prière   du   feu.     L’intervention   d’un   coupeur   de   feu   ne peut remplacer les gestes de premier secours qui sont déterminants pour que la brûlure ne s'aggrave pas.   Par   la   suite,   comme   toutes   les   plaies   une   brûlure   peut   s’infecter,   si   vous   constatez   une   rougeur   supplémentaire autour   de   la   plaie,   une   chaleur   anormale,   si   la   douleur   réapparaît   plus   tard   alors   qu’elle   avait   disparue   ou   si   vous voyez du pus, consultez au plus vite afin que l’infection ne s’étende pas. La prière du Feu & le secret pour couper le feu   Voici   maintenant   la   prière   du   feu,   enregistrez   cette   page   pour   y   revenir   plus   tard   si   besoin,   pour   les   personnes   qui sont   soignées   par   radiothérapie   vous   pouvez   noter   cette   prière   sur   un   petit   morceau   de   papier   que   vous   garderez sur   vous   ces   jours   et   sous   votre   oreiller   la   nuit.   Si   vous   souhaitez   que   je   vous   coupe   le   feu   n’hésitez   pas   à   me contacter.   Il   faut   savoir   que   la   prière   du   feu   à   tellement   été   transmise   et   pratiquée   qu’il   existe   une   centaine   de   formule différentes,   sur   mon   site   vous   trouverez   à   la   page   barreur   de   feu,   mon   livre   à   télécharger   :   “Comment   couper   le feu   &   les   11   plus   belles   prières   du   coupeur   de   feu” ,   il   contient   mes   conseils   pour   barrer   le   feu,   des   exercices d’entraînement   spécifiques   à   cette   action   et   les   réponses   aux   questions   les   plus   fréquentes   ainsi   qu’une   sélection de   mes   11   plus   belles   prières   du   feu,   vous   pourrez   choisir   celle   qui   résonne   le   plus   en   vous   et   l’utiliser   à   votre   gré, vous   trouverez   aussi   dans   ce   livre   la   prière   de   protection   à   réciter   avant,   à   savoir   que   cette   dernière   n’est   pas nécessaire si vous priez pour vous même. Voici maintenant la prière que j’utilise personnellement pour barrer le feu : “Oh, Grand Saint Laurent, Sur un brasier ardent Tournant et retournant Vous n’étiez pas souffrant Feu de Dieu Perds ta chaleur Comme Judas perdit ses couleurs, au jardin des Oliviers Au nom du Père + ET du Fils + Et du Saint Esprit + Qu’il en soit ainsi Il y a des signes de croix à effectuer à la fin de la prière, soit après du Père, et du Fils, et une troisième après Saint Esprit, soit vous pouvez choisir de souffler trois fois en forme de croix sur la brûlure si l’action n’est pas à distance, vous retrouverez toutes ces consignes dans mon livre “Comment couper le feu & les 11 plus belles prières du coupeur de feu”   Tout   à   l’heure,   je   vous   parlais   de   deux   secrets   pour   faire   en   sorte   que   l’énergie   de   la   prière   envoyée   soit   fluide   et passe au mieux, les voici :   -   Le   secret   numéro   un   est   de   trouver   en   soi-même   une   sorte   de   déclic,   un   peu   comme   si   vous   cherchiez   une station   de   radio   à   l’aide   d’un   potentiomètre   et   qu’il   faille   que   vous   ajustiez   votre   intention   jusqu’à   ce   qu’elle   soit   en parfaite   syntonie   et   harmonie   avec   le   sujet,   c’est   à   dire   que   la   fréquence   vibratoire   de   votre   pensée   résonne   avec celle   de   sa   peau   puis   de   sa   brûlure.   A   force   de   pratique,   vous   saurez   vous   brancher   à   la   fréquence   de   chacun   de manière   instantanée,   et   c’est   en   cela   que   je   vous   disais   plus   avant   qu’à   moins   d’avoir   de   l’expérience   dans   le domaine, il fallait pratiquer plusieurs années avant de réussir à le faire instantanément.   J’espère   que   je   suis   assez   claire   dans   mes   explications   car   c’est   un   peu   compliqué   d’exprimer   ce   type   de sensation   par   des   mots,   c’est   un   peu   comme   si   on   essayait   de   décrire   la   couleur   rouge   à   une   personne   qui   n’a jamais   vu   de   sa   vie,   vous   comprenez   ?   mais   ne   vous   prenez   pas   trop   la   tête   non   plus,   car   il   s’agit   d’un   ressenti   et d’une   forme   d’amour   avant   tout   et   d’abandon   de   soi   (quand   je   dis   abandon   de   soi   ça   veut   dire   lâcher   prise,   laisser l’égo   de   côté).   Pour   accéder   à   cette   forme   de   sens,     il   faut   s’entraîner   à   maîtriser   une   forme   d’état   modifié   de conscience,     cela   viendra   par   l’entraînement,   et   vous   en   prendrez   l’habitude   en   barrant   le   feu;   c’est   pourquoi   je vous   conseille   plus   que   vivement   de   commencer   par   la   méditation   au   quotidien.   Sans   vous   prendre   la   tête,   juste apprendre à être ici et maintenant et à ressentir votre propre présence, votre propre souffle vital.   -   Le   second   secret   est   que   d’autre   part,   quand   on   débute,   il   y   a   très,   très   souvent   des   “blocages”   en   soi   et   dans   sa psyché,   tels   des   sortes   de   “nœuds”   ou   des   “bouchons”   énergétiques   qui   vont   venir   bloquer   ce   processus.   Le pouvoir   de   faire   péter   ces   bouchons   s'acquiert   par   la   confiance   que   l’on   place   en   soi-même   et   envers   le   Divin,   mais d’abord   en   soi-même   car   c’est   autant   la   formule   de   la   prière   que   la   puissance   de   notre   pensée   qui   est   maître   de l’action   de   couper   le   feu.   Faire   sauter   ces   bouchons   peut   se   faire   par   la   pratique   de   la   méditation   et   du   lâcher   prise, mais   aussi   grâce   à   une   prise   de   conscience   immédiate,   rien   qu’en   écoutant   ce   podcast   par   exemple,   car   vous prenez   ici   et   maintenant   conscience   que   la   clé   est   au   final   de   lâcher   prise   et   le   bon   branchement   à   soi   et   à   l’autre, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Coupeur de feu PDF   J’espère   que   ces   explications   vous   aideront   à   mieux   cerner   ma   pratique   de   coupeur   de   feu,   et   qu’à   l’avenir   si quelqu’un   autour   de   vous   se   brûle   vous   puissiez   m'appeler   ou   lui   venir   en   aide   par   vous-même   et   le   soulager   de   sa douleur   grâce   à   la   prière   et   aux   secrets,   je   vous   rappelle   qu’un   manuel   complet   est   disponible   sur   mon   site,   vous   y retrouverez mes conseils et mes 11 plus belles prières pour couper le feu. L’Effet placebo ? Aussi, il était impensable de faire un article sur le coupeur de feu sans aborder le fameux effet placebo.   Vous   le   savez   déjà,   l’effet   placebo   est   une   amélioration   de   l’état   de   santé   ou   une   guérison   engendrée   par   le   seul fait   de   croire   en   son   traitement.   En   effet,   il   est   reconnu   aujourd’hui   par   la   science   qu’une   personne   qui   a   confiance en   son   thérapeute   et   qui   sait   que   l’on   prendra   bien   soin   d’elle   optimise   ses   chances   de   guérison   et   diminue   son temps de convalescence, elle vivra mieux sa maladie.   Si   le   malade   est   persuadé   qu’un   traitement   le   guérira   ou   le   soulagera,   il   y   a   des   chances   que   son   état   s’améliore car   c’est   la   croyance   dans   son   traitement   qui   l’emporte   par   des   mécanismes   de   désactivation   de   la   douleur,   grâce   à l’action de molécule calmantes qu’il sécrète telles que les endorphines, c’est le cas aussi lors des brûlures.   Alors,   l’esprit   très   cartésien   aura   vite   fait   de   reléguer   les   guérisseurs   et   barreurs   de   feu   et   autres   thérapies   telles que   l’homéopathie,   dont   les   mécanismes   d’action   restent   ,à   cette   heure,   inexpliqués   par   la   science   officielle,   au rang de charlatanisme.   En   effet,   dans   certaines   émissions   de   télévision   ou   articles   de   journaux   où   l’on   aborde   le   travail   des   guérisseurs   et des   barreurs   de   feu,   l'effet   placebo   est   évoqué   par   nos   détracteurs   pour   expliquer   les   guérisons   miraculeuses,   que rien ne se passe au niveau spirituel et que tout est dans la tête du patient.   Quant   à   certains   partisans   de   la   “médecine   énergétique”   persuadés   d’avoir   tout   pouvoir   en   permanence   et   d'être un élu des Dieux, monteront au créneau et vous assureront que l’effet placebo n’y est pour rien… Alors l’effet placebo peut-il expliquer à lui seul l’action du barreur de feu ?   Je   vais   vous   donner   mon   avis   sur   le   sujet,   et   peut   être   qu’il   risque   de   vous   surprendre   :   je   crois   fermement   en l’effet   placebo   et   je   pense   qu’il   y   a   même   des   mécanismes   qui   vont   au-delà   de   ce   que   la   science   peut   encore mesurer,   je   crois   aussi   qu’il   est   absolument   nécessaire   pour   tout   thérapeute   de   le   prendre   en   considération   et   d’être modeste   avec   ses   patients   et   avec   ses   propres   résultats,   car   jamais,   au   grand   jamais   nous   ne   savons   si   la   guérison de   notre   patient   est   dû   à   l’effet   placebo   ou   non   !   j’ai   entendu   qu’environ   30%   des   guérisons   liées   à   la   prise   d’un traitement seraient uniquement de son fait, vous imaginez ? 30% c’est énorme !   Mais   même   si   être   convaincu   que   l’on   va   guérir   nous   aide   à   aller   vers   la   guérison,   une   question   se   pose   tout   de même   :   quand   est-il   des   petits   bébés   ?   et   qu’en   est   t’il   des   animaux   ?   je   veux   dire,   ont-ils   intérieurement,   par   je   ne sais   quel   mécanisme   lié   à   la   personne   qui   veut   les   aider   une   forme   d’effet   placebo   qui   se   déclencherait   de   manière inconsciente   au   moment   d’une   séance,   même   quand   elle   se   déroule   sur   photo   à   des   centaines   de   kilomètres   de distance    ?    peut-être    y    a-t-il    une    forme    de    télépathie    non    conscientisée    ?    on    en    revient    ici    à    comprendre qu’effectivement   il   se   passe   bel   et   bien   quelque   chose   d’énergétique…   mais   personne   ne   peut   nier   non   plus   que   ce n’est   pas   dû   à   une   forme   d’effet   placebo,   puisque   rien   ne   nous   prouve   le   contraire,   il   faudra   donc   se   contenter   de cela pour le moment…   C’est   extraordinaire   de   savoir   que   notre   cerveau   peut   à   ce   point   activer   nos   mécanismes   d’auto-guérison,   et   nous, les   guérisseurs,   accompagnons   les   personnes   à   s’auto-guérir   en   quelque   sorte,   dans   une   dimension   spirituelle   on va   dire.   Ce   qui   compte   pour   moi   est   que   ça   marche,   que   les   malades   se   sentent   mieux   que   çà   leur   fait   du   bien   peu importe   le   pourquoi   du   comment,   c’est   aussi   une   question   de   foi   et   de   croyances   mais   c’est   dans   l’intérêt   général de   savoir   aussi   raison   garder,   et   tous   les   avis   sont   importants   car   ils   font   avancer   le   débat   et   les   recherches,   ils nous permettent sans cesse de nous remettre en question.     L’effet   placebo   n’a   pas   dit   son   dernier   mot   et   nous   avons   devant   nous   de   magnifiques   découvertes   à   faire   quant aux pouvoirs cachés du corps humain ! C’est    un    fait,    le    corps    à    des    mécanismes    d’auto-guérison,    je    dirais    même    plus,    des    pouvoirs    de    guérison extraordinaires,   et   c’est   merveilleux,   et   nous   devons   tous   rester   humble   devant   ces   phénomènes,   qu’ils   soient d’ordre   de   la   guérison   spontanée   ou   du   miracle   de   Dieu,   car   nous   sommes   encore   loin,   très   loin   de   savoir   tout expliquer… Travailler main dans la main avec le milieu médical…   D'ailleurs,   il   n’est   pas   rare   qu’un   médecin   suggère   à   son   patient   de   consulter   un   barreur   de   feu   pour   soulager   le zona   et   les   effets   secondaires   de   la   radiothérapie,   certains   soignants   eux-mêmes   possèdent   la   prière   du   feu   et   s’en servent régulièrement.   Il   n’y   a   pas   de   contact   direct   entre   les   médecins   et   les   guérisseurs,   sauf   quand   ils   consultent   pour   eux-mêmes   bien entendu.   Mais   je   sais   que   le   patient   vient   de   la   part   de   son   docteur   ou   de   son   infirmière   car   c’est   la   première   chose qu’ils   me   disent   en   prenant   leur   rendez-vous   :   “mon   médecin   m’a   dit   que   vous   pouvez   m’accompagner   pour   des séances   de   radiothérapie   pour   me   barrer   le   feu”   ou   “mon   médecin   m’adresse   à   vous   car   il   ne   peut   plus   rien   contre les séquelles de mon zona”.   Je   ne   suis   pas   pour   que   les   guérisseurs   magnétiseurs   travaillent   officiellement   avec   la   médecine   classique,   d’une part   parce   que   c’est   déjà   le   cas   officieusement   et   je   ne   vois   pas   en   quoi   cela   changerait   quelque   chose,   à   part   pour notre   ego,   la   seule   chose   qui   pourrait   être   éventuellement   intéressante   serait   peut-être   que   certaines   mutuelles serait   plus   encline   à   rembourser   nos   interventions,   d’autre   part   travailler   ainsi   permet   une   sélection   naturelle uniquement   par   le   bouche   à   oreille,   quand   les   médecins   ou   les   vétérinaires   constatent   véritablement   les   effets   sur leurs   patients.   Les   professionnels   de   santé   qui   sont   ouverts   à   nos   pratiques   ont   des   retours   et   savent   très   bien   à qui adresser leurs patients s’ils jugent qu’un soutien supplémentaire serait bénéfique pour lui. Vos témoignages A ce jour, il n’existe pas de preuve scientifique que notre action calme les brûlures, seuls les nombreux témoignages de nos patients et les photos avant/après peuvent faire foi et permettent de constater nos résultats.   Les   témoignages   pour   être   validés   sur   les   plateformes   comportent   très   souvent   le   nom   et   le   prénom   de   leur   auteur; il   est   souvent   délicat   pour   certains   patients   que   ces   témoignages   ne   soient   pas   anonymes   du   fait   que   cela   relève   de leur   santé   et   que   de   manière   générale   et   en   dehors   de   la   famille   et   des   amis   proches,   on   se   cache   d’aller   consulter un   guérisseur   ou   un   coupeur   de   feu.   A   ces   gens   qui   hésitent   sachez   qu’il   est   toujours   possible   d’envoyer   à   votre guérisseur   une   lettre   manuscrite   et   anonyme   avec,   si   vous   le   souhaitez   des   photos   à   l’appui,   cela   fera   toujours énormément   plaisir   et   cette   marque   de   reconnaissance,   croyez-moi,   vaut   tout   l’or   du   monde,   et   nous   encourage   à continuer dans nos actions.   Voilà,   je   pense   que   j’ai   fait   le   tour   du   sujet,   j’espère   que   cet   article   vous   aura   plu   et   n’aura   pas   été   trop   long   pour vous, que vous y avez appris des choses intéressantes, que vous compreniez mieux ma manière de travailler.   On   n’explique   pas   encore   tout,   mais   en   tant   que   guérisseuse,   j’ai   la   conviction   que   l’âme   à   tout   pouvoir   sur   le   corps pour   peu   que   l’on   trouve   la   bonne   manière   de   s’adresser   à   lui   et   si   l’on   sait   demander   un   petit   coup   de   pouce   là- haut quand c’est nécessaire.   J’ai   la   certitude   que   la   médecine   officielle   des   générations   futures   prendra   en   compte   la   sphère   énergétique, comme   elle   a   commencé   à   le   faire   pour   l'acupuncture,   et   qu’elle   saura   trouver   les   réglages   propres   à   chacun,   qu’ils soient d’ordre physiques, émotionnels, énergétiques et spirituels !
· · · · · ·
le barreur de feu est connu pour apporter du soulagement aux brûlures
Merci !
Voici mon livre de prières pour barrer le feu
Mon livre est disponible sur la boutique :
Voici mon livre de prières pour barrer le feu
2009-2022 © Cabinet Laure Bouteiller guérisseur magnétiseur - Tous droits réservés | Merci aux partenaires Mentions légales | CGV | RGPD | Plan du site - SIRET 509 705 661 00015 - N° de TVA intracommunautaire : FR71509705661 Guerisseur magnetiseur en Haute Normandie, Seine Maritime, Rouen, 76, Buchy, Forges-les-eaux, Neufchâtel en Bray, Saint-Saëns & toute la france
Coupeur de feu, barreur de feu

Faites appel au coupeur de feu pour soulager vos brûlures.

Prière pour barrer le feu : Dire par trois fois: Soufflez en forme de croix sur la brûlure et dire : Ô Grand Saint Laurent, Sur un brasier ardent tournant et retournant, Vous n’étiez pas souffrant. Faites-moi la grâce que cette ardeur se passe. Feu de Dieu, perdit sa couleur, quand il trahit, par passion juive, Jésus au jardin des olives. 5 Pater et cinq Ave OU Feu créé par Dieu, je t’ordonne et te commande en son nom de perdre ta chaleur d’apaiser les cuisantes ardeurs , cesse tes ravages et ne forme aucune plaie sur ce corps. Grand Saint Laurent, qui étiez sur le brasier ardent sans ressentir de douleurs par la grâce divine qui était en vous, demandez à Dieu qu’il exauce ma prière, qu’il récompense notre foi en guérissant N… son serviteur. Soufflez sur la brûlure en forme de croix puis dire : Dieu te guérisse par sa puissance Amen. OU Feu contre feu Que Dieu éteigne le feu Afin qu’il n’y vienne Ni maux Ni matières Comme aux plaies de Notre Seigneur Jésus-Christ *** Téléchargez gratuitement mon recueil pour la santé et la guérison ici !
En cas de brûlure du premier et du second degré, envoyez un sms au 06.81.30.29.55 avec le Nom et prénom de la personne brûlée, et éventuellement une photo de la brûlure. Le week-end contactez-moi par e-mail , ou via la boîte de chat en bas à droite de votre écran. L’intervention est gratuite si j’interviens le jour même de la brûlure. Si la brûlure est ancienne (plus d’une journée) le travail ne sera pas le même, au lieu de stopper la ‘’cuisson’’ de la peau, l’enjeu sera de travailler sur sa cicatrisation et sur la douleur ainsi que de prévenir les éventuelles surinfections. Prévoir 1 à 3 séances de magnétisme, voire plus, selon le degré de brulure et selon son étendue, si la brûlure est très grave (3ème degré), prévoir des séances intensives. Pour réserver cliquez ici.
Qu’est-ce qu’un coupeur de feu ? Un coupeur de feu ou barreur de feu est un guérisseur ayant le don d’intervenir sur les différents types de brûlures (accidents domestiques au fer chaud, grille du four, cheminée, barbecue, incendie, brûlure de cigarette, ébouillantement à l’eau ou à l’huile mais également les brûlures par frottement…), ainsi que de ses sensations analogues : Insolation, fièvre, traitements au laser et irradiation (radiothérapie). L e guérisseur coupe le feu en complément d’une prise en charge médicale d’urgence pour ralentir voire stopper la progression de la brûlure liée à la chaleur et au feu et soulage les douleurs lorsque la brûlure est déclarée. Dans un deuxième temps il aide à ce que la cicatrisation de la peau lésée soit accélérée et à ce que les ampoules ne laissent peu ou pas de cicatrices. Pour les grands brûlés son accompagnement est très utile en cas de greffe de peau. La plupart du temps le guérisseur agit à distance, car le brûlé est très souvent parti en urgence chez son médecin ou si c’est un grand brûlé il sera prise en charge directement à l’hôpital dans une unité de soins spécialisée. Les guérisseurs barreurs de feu sont le plus souvent sollicités par des personnes qui sont trop éloignées pour que leurs brûlures soient barrées en direct.
saint laurent, qui gueri les brulures
Saint Laurent, que l’on invoque pour barrer le feu.
Autres possibilités d’actions de retrait du feu : Le coupeur de feu intervient également lorsque des sensations de brûlures neurologiques liées au zona qu’il conjure se font sentir, et est plus récemment connu pour accompagner les malades lors des radiothérapies afin de soulager les sensations de brûlures inerrantes à ce traitement qui s’avère souvent très lourd (pour les radiothérapies, mon accompagnement est gratuit, il faut simplement me communiquer le nom, prénom, ainsi que les dates des rayons). Le guérisseur soulage également les brûlures gastriques (acidité de l’estomac) la stomatopyrose (qui est un syndrome de brûlure buccale) ainsi que les brûlures au froid (engelures, contact prolongé de la glace…). Mais ici l’action sera différente et nécessitera des séances de magnétisme.
Qui est Saint Laurent, invoqué pour conjurer les brûlures ? De nombreuses légendes entourent l’histoire de Saint-Laurent, et nul ne sais démêler le vrai du faux. Saint-Laurent est très important et très sollicité par les guérisseurs et les barreurs de feu car son intercession et sa présence sont très puissantes. Voici ce que l’on peut lire sur son histoire :   Dans   ma   prière   pour   couper   le   feu,   j’ai   recours   à   Saint   Laurent,   j’aimerais   vous   en   apprendre   un   peu plus à son sujet, alors voici ce qu’on peut lire sur son histoire :   Né   en   Espagne   dans   l’actuelle   province   de   Huesca,   en   230   après   Jésus-Christ,   Saint   Laurent   (fêté   le   10 Août)   fut   un   des   diacres   du   Pape   Sixte   II.   Il   était   chargé   des   biens   de   l’église.   En   l’an   257   et   258, l’Empereur   Romain   Valérian   décréta   l’exécution   de   tous   les   membres   du   clergé   chrétien   appartenant   à un certain rang, dont les évêques, les prêtres et les diacres. Saint   Laurent   et   le   pape   Sixte   II   furent   arrêtés   pendant   l’Eucharistie   par   la   police   impériale   (contrevenant ainsi   aux   édits   promulgués   par   Valérian   contre   les   Catholiques).   Sixte   fût   l’une   des   premières   victimes   de ce   décret   et   le   paya   de   sa   vie   en   se   faisant   décapiter   le   6   août   258   avec   quatre   de   ses   diacres.   Mais Valérian   voulant   faire   main   basse   sur   de   supposés   trésors,   laisse   à   Saint   Laurent   la   vie   sauve   afin   qu’il   les lui ramène…   Saint   Laurent,   pour   seule   réponse,   lui   présenta   une   foule   de   pauvres,   d’orphelins   et   d’infirmes.   Il   fut alors   condamné   au   supplice   du   grill   pour   le   faire   parler,   il   aurait   seulement   dit   à   l’empereur   :«   Puisque tu m’as cuit d’un côté, retourne-moi et mange-moi ! » il mourut brûlé…   On   représente   souvent   Saint   Laurent   portant   une   croix   sur   l’épaule   droite,   et   l’Evangile   dans   la   main gauche,   marchant   vers   le   grill   chauffé   par   le   brasier.   Son   courage   et   son   martyre   en   ont   fait   un   des   saints les   plus   populaires   des   Eglises   d’Orient   et   d’Occident.   Philippe   II   d’Espagne   fit   construire   au   16ème siècle   un   immense   palais   de   Saint-Laurent   de   l’Escurial   en   son   honneur,   suivant   un   plan   en   forme   de grill.   Si   l’histoire   des   Saints   et   les   prières   et   maladies   qui   leur   sont   associées   vous   intéressent,   je   vous   invite   à lire l’article de mon site “prières et intercessions des Saints guérisseurs” .
Comment agit un barreur de feu ? Le secret et la prière du feu sont effectuées dès que possible, il est possible d’agir par magnétisme dans un second temps, le but étant d’accélérer la cicatrisation de la peau et soulager les douleurs persistantes éventuelles. Pour ce faire, le guérisseur va utiliser différentes techniques : - La visualisation et la puissance magnétique de sa pensée - Le recours au secret voir mon livre « comment   couper   le   feu   &   les   11   plus   belles   prières   du   coupeur   de feu» - Le retrait du feu par la prière (très souvent une prière à un Saint   Guérisseur : le plus invoqué pour couper le feu est Saint Laurent - voir plus bas ) - Le signe de croix (par le doigt et/ou le souffle) - Le magnétisme (la technique par le froid, dégagements et énergie de guérison - voir l’ initiation   au magnétisme ) Le guérisseur barre le feu à distance : Comme je l’ai écrit plus haut, c’est souvent le seul moyen d’intervenir très rapidement. Le feu peut être barré aussitôt, pendant que le brulé reçoit les premiers soins d’urgence. N’oubliez pas que l’action du guérisseur est un complément pour soulager et ne se substitue pas à une prise en charge médicale d’urgence, y compris si la douleur est passée : dès l’instant que vous avez des rougeurs et des cloques qui se forment, consultez un professionnel de santé.
coupeur de feu, barreur de feu
Prières pour les brûlures

Cabinet Laure Bouteiller

Consultations au cabinet ou magnétisme et prières à distance sur photo | Tel 02 35 91 41 62 ou SMS 06 81 30 29 55
Guérisseuse et magnétiseuse

Un renseignement ?

Appelez-moi au 02 35 91 41 62

Ou SMS au 06 81 30 29 55

Découvrez comment barrer le feu avec notre initiation au magnétisme
Accompagnés par mes soins en parallèle de leurs séances de radiothérapie, ils témoignent des résultats :

‘’Un

énorme

merci

à

Laure

qui

a

accepté

de

m’accompagner

lors

de

ma

radiothérapie

en

barrant

le

feu.

La

savoir

à

mes

côtés,

malgré

les

220

km

qui

nous

séparent,

a

été

une

force

pour

moi.

Ses

interventions

m’ont apporté un réel soulagement et j’ai pu aller jusqu’à la fin du protocole sans souffrir physiquement.

Laure

a

proposé

ce

service

gratuitement,

ce

qui

n’est

pas

le

cas

de

tous

les

autres

prétendus

guérisseurs

qui

profitent

de

la

situation

de

vulnérabilité

dans

laquelle

nous

place

le

fait

d’avoir

à

combattre

un

cancer.

Pour

elle,

l’humain

et

l’amour

des

autres

sont

plus

importants

que

l’argent,

cela

se

ressent

très

bien sur son site, à visiter absolument. Je ne la remercierai jamais assez de ce qu’elle a fait pour moi.’’

Stéphanie

‘’Bonjour

Laure.

Mes

cinq

séances

se

sont

très

bien

passées. 

Je

faisais

partie

d'

un

protocole

écourté

en

nombre

de

séances

(5

au

lieu 

de

15)

mais

plus

intensif

en

puissance

de

radiation.

Je

n'ai

absolument

eu/

ressenti

aucun

effet

secondaire

de

type

brûlure...légère

fatigue

mais

rien

de

plus.

Je

suis

très

très

heureuse et impressionnée par le résultat.

Je

vous

remercie

du

fond

du

cœur.

J'ai

gagné

en

confiance

dans

la

vie.

Ici,

aux

Pays-Bas, 

où 

je

vis,

les

coupeurs/

barreurs

de

feu

sont

totalement

inconnus.

C'est

dommage

et

je

me

sens

très

privilégiée

de

vous avoir rencontrée. Merci encore mille fois. Je vous embrasse.’’ 

Marylène A 

Lire d’autres témoignages
Ecoutez les podcasts sur les barreurs de feu Lire la lettre du guerisseur magnetiseur
Faire un don
Merci pour votre témoignage !
Dernière mise à jour le 06/10/2022 © Laure Bouteiller
Découvrez mon émission Podcast ‘’Chroniques de guérisseuse’’
Réserver mes séances
Mon livre est disponible sur la boutique :
Voici mon livre de prières pour barrer le feu Merci !
Lire la lettre du guerisseur magnetiseur Ecoutez les podcasts sur les barreurs de feu
Dernière mise à jour le 06/10/2022 © Laure Bouteiller