Mentions légales | CGV | RGPD | Plan du site Merci aux partenaires | 2009-2019 © Cabinet Laure Bouteiller guérisseur magnétiseur - SIRET 509 705 661 00015 -Tous droits réservés Guerisseur magnetiseur en Haute Normandie, Seine Maritime, Rouen, 76, Buchy, Forges-les-eaux, Neufchâtel en Bray, Saint-Saëns & toute la france
Le guérisseur traditionnel impose les mains en récitant des prières dont certaines sont encore tenues secrètes aujourd’hui. Dans les campagnes on nous appelle les barreurs de feu , toucheurs ou toucheux , panseurs de secrets ou conjureurs ne pas confondre avec les rebouteux ou renoueurs puisque nous ne replaçons pas les membres). Grâce à son don, à sa foi et son lien avec les "forces supérieures", ainsi qu'à la puissance de son intention, le guérisseur peut aider dans le cadre de la santé comme dans celui de la vie quotidienne, en complément d'une prise en charge médicale bien sûr. Le don de guérisseur fait partie de ma vie depuis toute jeune. C'était pour moi quelque chose de normal, j’ai grandi dans ce milieu… Les origines de mon don de guérisseur :

On

m'a

longtemps

laisser

penser

que

ce

don

venait

de

mon

père,

mais

différents

évènements

dans

ma

vie

me

font

penser

qu'il

venait

plutôt

de

ma

mère,

aujourd'hui

au

ciel,

maman

était

une

personne

très

croyante

qui

ne

se

couchait

pas

sans

dire

un

"Je

Vous

Salue,

Marie"

même

si

comme

moi

elle

n'allait

jamais

à

l'église

ou

que

très

rarement...

Par

ailleurs

elle

s'appelait

Marie

(Josée),

et

m'a

donnée

naissance

le

jour

de

la

Sainte

Croix,

alors

même

s’il

ne

faut

pas

tout

prendre

pour

un

signe,

c'est

dans

mon

esprit

comme

un

petit

clin

d'

œil

;

d’autant

qu’elle

m’a

confiée

m’avoir

conçue

le

soir

de

noël...

La

chose

la

plus

‘’incroyable’’

est

arrivée

lorsque

j’étais

dans

son

ventre,

sa

meilleure

amie

ne

pouvait

à

priori

pas

avoir

d’enfants,

et

ma

mère

lui

à

fait

toucher

son

ventre

en

lui

disant

qu’elle

tomberait

enceinte…

Trois

semaines

plus

tard

elle

apprenait

qu’elle

attendait un bébé.

J’ai commencé à méditer lorsque j’étais toute petite, avec mes parents nous méditions en famille chaque soir, mes parents pratiquaient tous les deux le travail sur les énergies. A mes 12 ans, je savais, entre autres, ressentir l’état de mon système énergétique et travailler sur mes chakras principaux. Puis j’appris à soulager avec de simples impositions et des prières, je magnétisais mes copines qui était dans le plâtre dans les toilettes du collège. Mon chemin prenait déjà cette direction et je n’avais pourtant aucune conscience de ce que j’en ferais mon métier plus tard ; jusqu’à ce que je commence à faire de plus en plus de rêves prémonitoires… Vers l’âge de 16 ans j’ai entrepris l’étude du Tarot de Marseille, comme ma fille au même âge (ma fille est une medium pure -voir plus bas). Mon officialisation et l’évolution de ma pratique :

Au

fil

du

chemin,

on

m’a

donc

transmis

les

connaissances

nécessaires

en

matière

de

travail

énergétique,

de

nettoyage

vibratoire,

de

prières,

notamment

des

mantras

et

rituels

très

bénéfiques

et

très

puissants

avec

lesquels

je

travail

au

quotidien

(même

si

j’utilise

des

méthodes

traditionnelles

du

guérisseur

spirituel,

je

dois

être

la

seule

en

France

à

travailler

avec

ces

mantras

qui

proviennent

d’Inde

et

qui

ne

se

retrouvent

dans

aucuns livres ni aucunes formations).

Plus jeune, on m’a également enseigné à travailler avec quelques pierres (il ne s’agit pas ici de lithothérapie que l’on trouve dans de nombreux ouvrages à la mode et qui se contredisent les-uns les-autres, mais d’un savoir ancien correspondant à la théorie des signatures dans la nature, j’ai appris à utiliser par exemple les pierres de coup, les pierres à venin et les pierres du tonnerre (des pierres trouées en forme d’anneaux qui servaient dans l’antiquité à propulser le souffle énergétique du guérisseur), mais les pierres que j’utilise le plus couramment sont la pierre de sang (jaspe rouge) et la staurotide aussi appelée la pierre de croix (très connue en bretagne, ou elle était offerte aux jeunes mariées pour les protéger de la maladie, et les marins avaient l’habitude de les emporter à bord de leur bateau pour se prémunir du naufrage), elle est réputée protéger des mauvaises influences en évacuant les ondes négatives mais est employée par les guérisseurs traditionnels pour la conjuration de certaines blessures. Il m’arrive aussi très souvent de travailler avec le quartz blanc qui est un merveilleux allier pour faire du travail de précision lors des séances de magnétisme. L’utilisation des prières, de mes mains et de mon fluide magnétique reste la majeure partie de mon travail, le reste venant en soutien au moment opportun. Mais il m’a fallu attendre de maitriser suffisamment l’art de panser les maux pour ouvrir mon propre cabinet. J’ai donc arrêté mon métier de tapissière d'ameublement (métier que j’aimais beaucoup aussi) pour me consacrer à plein temps à ma passion et à ma vocation. J’avais longtemps hésité, cela me gênait de demander une rétribution pour un service qui à la base est quelque chose de ‘’sacré’’, mais je ne me voyais pas aider les autres en continuant la couture à plein temps, et mon père m’a bien fait comprendre que c’est une forme d’échange, qu’il y a tout de même une forme d’énergie dans cet échange. J e me suis donc installée à mes 26 ans et le bouche à oreille a rapidement fonctionné, de plus en plus de malades m’ont sollicitée. Onze ans plus tard je reçois des personnes en provenance de toutes les régions de France ainsi que de l'étranger. Puis au fil des rencontres et des découvertes j’ai pu acquérir de nouvelles connaissances, j’ai appris à utiliser de nouveaux outils : je me suis formée à la radiesthésie (en autodidacte) grâce à laquelle je suis en mesure d’effectuer des recherches plus précises. J’ai aussi suivi une formation de naturopathe : l’hygiénisme est passionnant et c’est très enrichissant du point de vue de la culture générale, surtout pour le guérisseur qui à la base nait avec son don, mais pas avec un mode d’emplois sur le fonctionnement des cellules et du système nerveux ! Parallèlement, comme j’adore les animaux (j’ai 7 chats et 2 chiens à la maison) j’ai suivi une formation d’auxiliaire de santé animale, afin de mieux comprendre leurs physiologies et leurs comportements et de concevoir mes propres protocoles énergétiques. Aujourd’hui je continue toujours d’apprendre, pour toujours me perfectionner et progresser, sans jamais dévier de ma vision traditionnelle du métier, et je suis la preuve que l’on peut concilier les deux. Ma relève :-)

Ma

fille

qui

est

ado

aujourd'hui

a

également

hérité

du

"don

de

guérisseur",

c'est

une

enfant

"spéciale",

depuis

toute

petite

elle

peut

voir

les

entités,

l'aura

(les

couleurs

de

l'énergie

autour

des

gens)

chose

que

je

ressens

mais

ne

vois

pas

personnellement,

il

lui

arrive

(et

aujourd’hui

de

plus

en

plus

souvent)

de

recevoir

des messages de l'au-delà et savoir très facilement à qui elle a à faire (çà c’est pratique…).

Eva

(je

lui

es

choisi

ce

prénom

car

il

veut

dire

‘’La

vie’’)

voit

aussi

facilement

l'avenir

des

gens,

et

plus

les

années

passent

plus

ses

capacités

se

développent

je

me

demande

elle

va

s'arrêter.

Enfant

j'ai

eu

aussi

ce

genre

de

sensibilité

(je

sentais

toutes

les

catastrophes

arriver,

notamment

le

tremblement

de

terre

de

Kobe,

au

Japon,

qui

à

fait

temps

de

mort,

je

l'avais

vu

deux

jours

avant),

mais

tout

ce

qui

avait

attraits

aux

prémonitions

était

très

mal

vu

dans

ma

famille

pourtant

très

ouverte

à

la

spiritualité,

je

pense

qu’ils

m’ont

transmis

ces

peurs

qui

ont

quelque

part

étouffées

une

part

de

cette

capacité

chez

moi.

Ma

fille

je

l'ai

toujours

encouragée,

si

elle

est

née

comme

ça,

c'est

que

Dieu

l'a

voulu

comme

ça.

J’ai

également

un

fils,

qui

lui

vis

une

vie d’ados tout à fait dans la ‘’norme’’.

Ce que j’en pense :

Nous,

les

guérisseurs

et

guérisseuses

de

tous

horizons,

sommes

des

outils,

une

sorte

de

canal

comme

on

dit

souvent,

qui

fonctionnent

très

bien

la

plupart

du

temps,

un

peu

comme

si

nous

étions

en

‘’connexion

wifi’’

avec différentes dimensions spirituelles.

Le

plus

important

chez

un

guérisseur,

c'est

l'Amour

et

le

désir

sincère

de

faire

le

bien

autour

de

lui,

qu'il

sache

travailler

sur

lui

également,

qu'il

soit

"nettoyé",

"saint

de

corps

et

d'esprit"

même

si

personne

n'est

parfait

et

il

faut

bien

aussi

profiter

de

la

vie

AUSSI

!

Il

doit

ressentir

les

énergies

et

en

découvrir

les

principes.

Demandez

et

vous

recevrez

disais

Jésus-Christ…

Et

s’il

a

un

doute

et

qu’il

n’ose

pas

travailler

sur

une personne, c’est qu’il n’y a pas de doute : alors qu’il s’abstienne pour ne point nuire ou ne point se nuire.

Aujourd'hui

je

me

dis

que

j'ai

simplement

eu

la

chance

d'avoir

été

initiée

très

jeune

à

la

guérison

énergétique

et

au

travail

sur

les

énergies

subtiles,

mes

parents

étant

très

ouverts

à

ce

genre

de

chose.

C’est

cette

pratique

auprès

d’eux

et

d’autres

guérisseurs

pendant

mon

enfance

qui,

je

pense,

a

permis

d’apprendre

à

me

"connecter"

à

ces

énergies

bienveillantes.

Cette

capacité

développée

au

fil

du

temps

me

permet

de

savoir

faire

le

pont

entre

cette

énergie

d'Amour

et

notre

monde

de

fou

pour

aider

qui

en

a

besoin.

Je

suis

très

heureuse

de

voir

que

maintenant

la

méditation

de

pleine

conscience

est

enseignée

dans

certains

hôpitaux

et

qu'il

existe

même

un

diplôme

pour

les

médecins,

en

30

ans

les

mentalités

ont

considérablement

évoluées,

c'est super !

Vous

avez

la

possibilité

de

recevoir

mon

aide

que

vous

vous

trouviez,

car

je

reçois

à

mon

cabinet

en

Normandie et travaille aussi sur photo, peu importe la distance.

Vous

pouvez

me

consulter

pour

tout

type

de

maux,

et

certains

problèmes

rencontrés

dans

votre

vie

quotidienne.

Vous trouverez la liste des maux les plus courants qu'un guérisseur peu soulager en

cliquant ici.

Je barre aussi le feu par téléphone gratuitement.

J’avais

5

ans

sur

cette

photo

!

le don de guerisseur
Mon histoire, mon parcours

Depuis la nuit des temps, l’homme impose les mains pour guérir…

Découvrir…

Appelez-moi au 02 35 91 41 62

SMS au 06 81 30 29 55

Pour progresser dans ma pratique et apporter toujours plus de complémentarité à mon travail, il était hors de question d’utiliser des méthodes qui allaient à contre-sens de mes pratiques empiriques. Le but étant d’avoir toujours une approche naturelle, sans dangers, qui entre dans le cadre légal de la pratique du guérisseur en France, et qui ont fait leurs preuves depuis des siècles. A mes débuts, j’utilisais uniquement de l’eau magnétisée et du coton, je n’avais pas d’autres outils qu’un peu d’eau de Lourdes et une bougie, du gros sel, en bref : tout ce qui m’avait été enseignée petite…
3 ans après mon officialisation, le magazine cyclo passion a consacré deux pages à ma pratique du magnétisme (Bihot est mon nom de jeune fille).
recevoir le don de guerir

Avec

le

recul,

je

suis

convaincue

qu'au

fond,

chacun

d'entre

nous

est

capable

avec

le

temps

et

l'envie

de

développer

toutes

ces

qualités,

nous

sommes

tous

constitués

de

la

même

chose.

Je

dirais

même

que

nous

faisons

tous

parti

d'un

grand

Tout

!

Alors

pourquoi

untel

aurait

moins

le

droit

de

faire

du

bien

à

son

prochain

si

c'est

vraiment ce qu'il désire de tout son cœur ?

Cabinet Laure Bouteiller

Don de naissance - Consultations au cabinet ou magnétisme à distance sur photo 02 35 91 41 62
initiation magnetiseur En savoir plus En savoir plus
INITIATION AU MAGNETISME + une méditation guidée - 32 min
Le guérisseur traditionnel impose les mains en récitant des prières dont certaines sont encore tenues secrètes aujourd’hui. Dans les campagnes on nous appelle les barreurs de feu , toucheurs ou toucheux , panseurs de secrets ou conjureurs ne pas confondre avec les rebouteux ou renoueurs puisque nous ne replaçons pas les membres). Grâce à son don, à sa foi et son lien avec les "forces supérieures", ainsi qu'à la puissance de son intention, le guérisseur peut aider dans le cadre de la santé comme dans celui de la vie quotidienne, en complément d'une prise en charge médicale bien sûr. Le don de guérisseur fait partie de ma vie depuis toute jeune. C'était pour moi quelque chose de normal, j’ai grandi dans ce milieu… Les origines de mon don de guérisseur :

On

m'a

longtemps

laisser

penser

que

ce

don

venait

de

mon

père,

mais

différents

évènements

dans

ma

vie

me

font

penser

qu'il

venait

plutôt

de

ma

mère,

aujourd'hui

au

ciel,

maman

était

une

personne

très

croyante

qui

ne

se

couchait

pas

sans

dire

un

"Je

Vous

Salue,

Marie"

même

si

comme

moi

elle

n'allait

jamais

à

l'église

ou

que

très

rarement...

Par

ailleurs

elle

s'appelait

Marie

(Josée),

et

m'a

donnée

naissance

le

jour

de

la

Sainte

Croix,

alors

même

s’il

ne

faut

pas

tout

prendre

pour

un

signe,

c'est

dans

mon

esprit

comme

un

petit

clin

d'

œil

;

d’autant

qu’elle

m’a

confiée

m’avoir

conçue

le

soir

de

noël...

La

chose

la

plus

‘’incroyable’’

est

arrivée

lorsque

j’étais

dans

son

ventre,

sa

meilleure

amie

ne

pouvait

à

priori

pas

avoir

d’enfants,

et

ma

mère

lui

à

fait

toucher

son

ventre

en

lui

disant

qu’elle

tomberait

enceinte…

Trois

semaines

plus

tard

elle

apprenait

qu’elle

attendait un bébé.

J’ai commencé à méditer lorsque j’étais toute petite, avec mes parents nous méditions en famille chaque soir, mes parents pratiquaient tous les deux le travail sur les énergies. A mes 12 ans, je savais, entre autres, ressentir l’état de mon système énergétique et travailler sur mes chakras principaux. Puis j’appris à soulager avec de simples impositions et des prières, je magnétisais mes copines qui était dans le plâtre dans les toilettes du collège. Mon chemin prenait déjà cette direction et je n’avais pourtant aucune conscience de ce que j’en ferais mon métier plus tard ; jusqu’à ce que je commence à faire de plus en plus de rêves prémonitoires… Vers l’âge de 16 ans j’ai entrepris l’étude du Tarot de Marseille, comme ma fille au même âge (ma fille est une medium pure -voir plus bas). Mon officialisation et l’évolution de ma pratique :

Au

fil

du

chemin,

on

m’a

donc

transmis

les

connaissances

nécessaires

en

matière

de

travail

énergétique,

de

nettoyage

vibratoire,

de

prières,

notamment

des

mantras

et

rituels

très

bénéfiques

et

très

puissants

avec

lesquels

je

travail

au

quotidien

(même

si

j’utilise

des

méthodes

traditionnelles

du

guérisseur

spirituel,

je

dois

être

la

seule

en

France

à

travailler

avec

ces

mantras

qui

proviennent

d’Inde

et

qui

ne

se

retrouvent

dans aucuns livres ni aucunes formations).

Plus jeune, on m’a également enseigné à travailler avec quelques pierres (il ne s’agit pas ici de lithothérapie que l’on trouve dans de nombreux ouvrages à la mode et qui se contredisent les-uns les-autres, mais d’un savoir ancien correspondant à la théorie des signatures dans la nature, j’ai appris à utiliser par exemple les pierres de coup, les pierres à venin et les pierres du tonnerre (des pierres trouées en forme d’anneaux qui servaient dans l’antiquité à propulser le souffle énergétique du guérisseur), mais les pierres que j’utilise le plus couramment sont la pierre de sang (jaspe rouge) et la staurotide aussi appelée la pierre de croix (très connue en bretagne, ou elle était offerte aux jeunes mariées pour les protéger de la maladie, et les marins avaient l’habitude de les emporter à bord de leur bateau pour se prémunir du naufrage), elle est réputée protéger des mauvaises influences en évacuant les ondes négatives mais est employée par les guérisseurs traditionnels pour la conjuration de certaines blessures. Il m’arrive aussi très souvent de travailler avec le quartz blanc qui est un merveilleux allier pour faire du travail de précision lors des séances de magnétisme. L’utilisation des prières, de mes mains et de mon fluide magnétique reste la majeure partie de mon travail, le reste venant en soutien au moment opportun. Mais il m’a fallu attendre de maitriser suffisamment l’art de panser les maux pour ouvrir mon propre cabinet. J’ai donc arrêté mon métier de tapissière d'ameublement (métier que j’aimais beaucoup aussi) pour me consacrer à plein temps à ma passion et à ma vocation. J’avais longtemps hésité, cela me gênait de demander une rétribution pour un service qui à la base est quelque chose de ‘’sacré’’, mais je ne me voyais pas aider les autres en continuant la couture à plein temps, et mon père m’a bien fait comprendre que c’est une forme d’échange, qu’il y a tout de même une forme d’énergie dans cet échange. J e me suis donc installée à mes 26 ans et le bouche à oreille a rapidement fonctionné, de plus en plus de malades m’ont sollicitée. Onze ans plus tard je reçois des personnes en provenance de toutes les régions de France ainsi que de l'étranger. Pour progresser dans ma pratique et apporter toujours plus de complémentarité à mon travail, il était hors de question d’utiliser des méthodes qui allaient à contre- sens de mes pratiques empiriques. Le but étant d’avoir toujours une approche naturelle, sans dangers, qui entre dans le cadre légal de la pratique du guérisseur en France, et qui ont fait leurs preuves depuis des siècles. A mes débuts, j’utilisais uniquement de l’eau magnétisée et du coton, je n’avais pas d’autres outils qu’un peu d’eau de Lourdes et une bougie, du gros sel, en bref : tout ce qui m’avait été enseignée petite… Puis au fil des rencontres et des découvertes j’ai pu acquérir de nouvelles connaissances, j’ai appris à utiliser de nouveaux outils : je me suis formée à la radiesthésie (en autodidacte) grâce à laquelle je suis en mesure d’effectuer des recherches plus précises. J’ai aussi suivi une formation de naturopathe : l’hygiénisme est passionnant et c’est très enrichissant du point de vue de la culture générale, surtout pour le guérisseur qui à la base nait avec son don, mais pas avec un mode d’emplois sur le fonctionnement des cellules et du système nerveux ! Parallèlement, comme j’adore les animaux (j’ai 7 chats et 2 chiens à la maison) j’ai suivi une formation d’auxiliaire de santé animale, afin de mieux comprendre leurs physiologies et leurs comportements et de concevoir mes propres protocoles énergétiques. Aujourd’hui je continue toujours d’apprendre, pour toujours me perfectionner et progresser, sans jamais dévier de ma vision traditionnelle du métier, et je suis la preuve que l’on peut concilier les deux. Ma relève :-)

Ma

fille

qui

est

ado

aujourd'hui

a

également

hérité

du

"don

de

guérisseur",

c'est

une

enfant

"spéciale",

depuis

toute

petite

elle

peut

voir

les

entités,

l'aura

(les

couleurs

de

l'énergie

autour

des

gens)

chose

que

je

ressens

mais

ne

vois

pas

personnellement,

il

lui

arrive

(et

aujourd’hui

de

plus

en

plus

souvent)

de

recevoir

des

messages

de

l'au-

delà

et

savoir

très

facilement

à

qui

elle

a

à

faire (çà c’est pratique…).

Eva

(je

lui

es

choisi

ce

prénom

car

il

veut

dire

‘’La

vie’’)

voit

aussi

facilement

l'avenir

des

gens,

et

plus

les

années

passent

plus

ses

capacités

se

développent

je

me

demande

elle

va

s'arrêter.

Enfant

j'ai

eu

aussi

ce

genre

de

sensibilité

(je

sentais

toutes

les

catastrophes

arriver,

notamment

le

tremblement

de

terre

de

Kobe,

au

Japon,

qui

à

fait

temps

de

mort,

je

l'avais

vu

deux

jours

avant),

mais

tout

ce

qui

avait

attraits

aux

prémonitions

était

très

mal

vu

dans

ma

famille

pourtant

très

ouverte

à

la

spiritualité,

je

pense

qu’ils

m’ont

transmis

ces

peurs

qui

ont

quelque

part

étouffées

une

part

de

cette

capacité

chez

moi.

Ma

fille

je

l'ai

toujours

encouragée,

si

elle

est

née

comme

ça,

c'est

que

Dieu

l'a

voulu

comme

ça.

J’ai

également

un

fils,

qui

lui

vis

une

vie

d’ados

tout

à

fait

dans la ‘’norme’’.

Ce que j’en pense :

Nous,

les

guérisseurs

et

guérisseuses

de

tous

horizons,

sommes

des

outils,

une

sorte

de

canal

comme

on

dit

souvent,

qui

fonctionnent

très

bien

la

plupart

du

temps,

un

peu

comme

si

nous

étions

en

‘’connexion

wifi’’

avec

différentes

dimensions

spirituelles.

Avec

le

recul,

je

suis

convaincue

qu'au

fond,

chacun

d'entre

nous

est

capable

avec

le

temps

et

l'envie

de

développer

toutes

ces

qualités,

nous

sommes

tous

constitués

de

la

même

chose.

Je

dirais

même

que

nous

faisons

tous

parti

d'un

grand

Tout

!

Alors

pourquoi

untel

aurait

moins

le

droit

de

faire

du

bien

à

son

prochain

si

c'est

vraiment

ce

qu'il désire de tout son cœur ?

Le

plus

important

chez

un

guérisseur,

c'est

l'Amour

et

le

désir

sincère

de

faire

le

bien

autour

de

lui,

qu'il

sache

travailler

sur

lui

également,

qu'il

soit

"nettoyé",

"saint

de

corps

et

d'esprit"

même

si

personne

n'est

parfait

et

il

faut

bien

aussi

profiter

de

la

vie

AUSSI

!

Il

doit

ressentir

les

énergies

et

en

découvrir

les

principes.

Demandez

et

vous

recevrez

disais

Jésus-Christ…

Et

s’il

a

un

doute

et

qu’il

n’ose

pas

travailler

sur

une

personne,

c’est

qu’il

n’y

a

pas

de

doute

:

alors

qu’il

s’abstienne

pour

ne

point

nuire

ou

ne

point se nuire.

Aujourd'hui

je

me

dis

que

j'ai

simplement

eu

la

chance

d'avoir

été

initiée

très

jeune

à

la

guérison

énergétique

et

au

travail

sur

les

énergies

subtiles,

mes

parents

étant

très

ouverts

à

ce

genre

de

chose.

C’est

cette

pratique

auprès

d’eux

et

d’autres

guérisseurs

pendant

mon

enfance

qui,

je

pense,

a

permis

d’apprendre

à

me

"connecter"

à

ces

énergies

bienveillantes.

Cette

capacité

développée

au

fil

du

temps

me

permet

de

savoir

faire

le

pont

entre

cette

énergie

d'Amour

et

notre

monde

de

fou

pour

aider

qui

en

a

besoin.

Je

suis

très

heureuse

de

voir

que

maintenant

la

méditation

de

pleine

conscience

est

enseignée

dans

certains

hôpitaux

et

qu'il

existe

même

un

diplôme

pour

les

médecins,

en

30

ans

les

mentalités

ont

considérablement évoluées, c'est super !

Vous

avez

la

possibilité

de

recevoir

mon

aide

que

vous

vous

trouviez,

car

je

reçois

à

mon

cabinet

en

Normandie

et

travaille

aussi

sur photo, peu importe la distance.

Vous

pouvez

me

consulter

pour

tout

type

de

maux,

et

certains

problèmes

rencontrés

dans

votre vie quotidienne.

Vous

trouverez

la

liste

des

maux

les

plus

courants

qu'un

guérisseur

peu

soulager

en

cliquant ici.

Je

barre

aussi

le

feu

par

téléphone

gratuitement.

J’avais

5

ans

sur

cette photo !

le don de guerisseur
Mon histoire, mon parcours

Depuis la nuit des temps, l’homme impose

les mains pour guérir…

3 ans après mon officialisation, le magazine cyclo passion a consacré deux pages à ma pratique du magnétisme (Bihot est mon nom de jeune fille).
recevoir le don de guerir
initiation magnetiseur En savoir plus En savoir plus
INITIATION AU MAGNETISME + une méditation guidée - 32 min
Cabinet Laure Bouteiller, Guérisseur magnétiseur 201 chemin du Mont Rouvel 76750 Bois Héroult (Normandie - 76) RDV au cabinet : 02 35 91 41 62 SMS : 06 81 30 29 55 contact@laure-guerisseur-magnetiseur.fr Réservez vos séances sur mobile Magnétisme et prières à distance Rééquilibrage énergétique | Cure énergétique Désenvoûtement | Exorcisme Aide ‘’hors santé’’ | Guidance Radiesthésie
Guérisseur traditionnel SIRET : 509 705 661 00015
Cabinet Laure Bouteiller
Découvrir